Vovinam

Le VOVINAM Viet Vo Dao est un art martial vietnamien fondé en 1938 par Maître Nguyen Loc.

Le Vovinam ne s’oriente pas vers la compétition, ni exclusivement vers la self-défense. Mais en gardant son côté traditionnel, le Vovinam est en éternelle évolution. Ainsi avec une pratique régulière et sérieuse, le pratiquant développera sa condition physique et son esprit, visant l’harmonie entre la force et la souplesse avec pour but : devenir fort pour être utile.

L’apprentissage commence par les techniques dites de base. C’est-à-dire apprendre à utiliser les armes naturelles du corps humain telles que les coups de poings, de coudes, genoux, pieds, tranchant de la main. Suivent ensuite différentes techniques de contre-attaques ainsi que de self-défense. Dans un premier temps, l’élève apprend ces techniques une par une, puis petit à petit, il les mettra en pratique avec ses camarades à travers divers exercices tels que les combats réglés ( Song Luyen ), les applications d’enchaînement…Et suivant un programme d’enseignement bien structuré, il affinera ses techniques tout en apprenant de nouvelles qui vont de simples enchaînements au ( après quelques années ) maniement des armes ( principalement épée, couteau, bâton ) en passant par la lutte traditionnelle vietnamienne.

Les cours sont accessibles à toute personne en bonne santé à partir de 12 ans.

Maître Nguyen Loc

Né en 1912 au Vietnam, il fut captivé dès son plus jeune âge par l’étude des arts martiaux et de la philosophie vietnamienne. Sur les conseils de ses maîtres, il partit voyager dans tout le pays.

Lors de ce parcours initiatique, il entreprit de rassembler les techniques millénaires du Viet Vo Dao dispersées dans tout le Vietnam.
En 1938, il fonde le Vovinam Viet Vo Dao. En 1939, le Maître présente offciellement le mouvement Vovinam par une démonstration au Grand Opéra de Hà Noi. Au printemps 1940, il inaugurera son premier cours à l’école normale de Hà Noi.

Maître Nguyen Loc lègue son oeuvre avant son décès en désignant comme successeur Maître Lê Sang.